Les sœurs formatrices au Brésil

Westmount – 14 octobre 2015

Les sœurs formatrices au Brésil… qui l’aurait pensé ?

Dix jours pour travailler ensemble, en équipe internationale, avec nos langues, et nos cultures si différentes. La consigne était : élaborer une nouvelle Ratio Formationis.

Nous arrivions en ayant déjà consulté nos sources; les icônes bibliques choisies par le Fondateur et habilement commentées par sr Elsa, la première Règle et les autres documents  de nos racines marcellines.

La lecture des Ratio d’autres congrégations de nos pays respectifs, nous avait plutôt impressionnées. Et nous nous disions : la tâche est moito grande!...

Proposée par une laïque spécialiste, une introduction à la communication, basée sur  l’écoute et la découverte  de l’autre, selon l’esprit de l’Évangile, nous a rapidement mises en ambiance de collaboration et nous a rassurées dans notre désir de travailler ensemble et nous faire confiance.  

Nous avons donc commencé par réfléchir et prier sur la femme sage du livre des Proverbes, et l’Esprit du Seigneur nous a consolées et fortifiées.

Un autre don ce fut l’accueil et la fraternité chaleureuse de sœur Rumilda et de chacune de nos sœurs de Sao Paolo et d’ailleurs, qui ont fait preuve d’une extraordinaire et désormais légendaire hospitalité brésilienne marcelline. Ce fut une aide non négligeable pour le bon déroulement de notre travail. Obrigada!

Le rythme était soutenu. Matin et après-midi nous travaillions dans une salle grande et lumineuse, stimulées par les exclamations vives et joyeuses des récréations des enfants du très proche Collège Santa- Marcelina.

Un grand désir de construire un document utile pour l’avenir et fidèle à l’esprit de la Congrégation nous animait.

Suite à l’étude très appréciée des icônes de Mgr. Biraghi, un « brain storming » de mots significatifs nous a donné l’élan pour travailler en équipes les différentes étapes de la formation marcelline. Formation qui, comme nous le savons, ne se termine qu’au Ciel. ;)

Nos échanges, d’une grande richesse, ont toujours été caractérisés par un remarquable respect au sein même de nos différentes perceptions et sensibilités.

Une fois la rédaction terminée, nous avons consacré une journée à la relecture et aux corrections, attentives aux nuances à apporter.

Nous avons conclu juste à temps pour partir au grand pèlerinage de la Vierge Aparecida afin de lui confier le fruit de notre travail et remercier le Seigneur pour les grâces reçues.

En alternance avec notre travail, nous avons aussi pu participer à des moments forts comme la visite de l’hôpital et la maison des sœurs âgées de Nossa Senhora do Divino Pranto , les nombreux et modernes centres académiques des Marcellines à Sao Paolo.

 

Nous avons aussi participé à la joyeuse réunion des dix-huit jeunes professes, venues de différentes provinces pour une rencontre de ressourcement. La vitalité de ce groupe était une belle confirmation pour nous encourager- formatrices et communautés- à croire encore à l’éveil des vocations et à nous en sentir responsables.

Pour conclure, nous reprenons les mots d’une des plus jeunes d’entre nous qui se disait impressionnée par la qualité des pensées échangées à l’intérieur du groupe, par la variété internationale des Marcellines et enfin, par l’espérance qui nous animait.

Une des idées qui nous a accompagnées tout au long de ces réflexions était que la Ratio Formationis est un document important pour la formatrice, certes, mais que c’est toujours la Communauté qui attire, forme et soutient les vocations des jeunes et moins jeunes.

Alors, sœur Marinez nous propose la fleur déjà utilisée au Brésil, comme symbole de notre amour préférentiel pour le Christ Seigneur.

(Sœur Liliane Ciniglio – Westmount – Villa – Québec)

Embora fleur délicate, mais non pas éphémère. Elle pousse généreusement, est féconde
et dure longtemps, en se multipliant et en se renouvelant naturellement par la frce de
ses propres racines. Belle et solennelle, elle embellit l’e lieu où elle se trouve, aussi
bien au long des rivages et des étangs que a milieu des fêtes ou sur les autels.

Toujours ensemble et en route!

Questo sito utilizza i cookie. Continuando a navigare in questo sito, concordi con la nostra politica sui cookie.